Sideproject : Pimp my Pac Bike II

Suite au vol du Pac Bike 1er du nom et étant totalement dépendante d’un vélo pour me déplacer (j’évite les transports au commun), j’ai fait l’acquisition il y a deux semaines d’un vélo à l’Étincelle Cycles.

Tout d’abord, petit introduction sur l’Étincelle. Il s’agit d’un atelier de réparation et vente de vélo, récemment installé à Darwin, Bordeaux rive droite. Guillaume et Miguel sont à votre service pour réparer votre vélo. À défaut d’y acheter un vélo neuf, vous pourrez demander à en faire préparer un, en choisissant dans leur parc très important d’occasion. Ils publient très régulièrement leurs préparation, à voir sur leur page Facebook. Et l’autre possibilité, c’est de venir refaire le sien. En effet, les mercredi et samedi après-midi, de 14h à 18h, l’atelier devient participatif. Au prix de 25€ d’adhésion (pour un an), vous aurez libre accès à l’atelier, ses outils, son matériel pour bichonner votre bicyclette. En étant adhérent, vous aurez aussi accès à un tarif réduit sur les pièces, qu’elles soient neuves ou d’occasion. Bref, l’Étincelle est un endroit incontournable.

Depuis quelques temps, je roule donc sur un VTT Rockrider 5.0, modèle 2007 acheté d’urgence à l’atelier pour 50€ avec une selle montée d’occasion. Ce vélo semble être entièrement d’origine. C’est bien sûr loin d’être une bête de course, mais je cherchais avant tout un cadre comme le sien, rigide et costaud (j’ai tendance à avoir une conduite nerveuse et casse-cou). Je pense que c’est une bonne base pour mon projet de « vélotaf« .

Donc, partant de ce vélo, je liste un bon nombre de chose à faire pour l’améliorer :

  • Monter des pneus slick
  • Passer en mono-plateau, conserver les 7 pignons de vitesses arrière.
  • Déposer les commandes de dérailleur et remplacer celle de l’arrière par un modèle à gâchette.
  • Changer de cintre
  • Changer les levier de frein en plastique
  • Changer les pédales en plastique
  • Changer la potence
  • Déposer le garde-boue avant

Premier après-midi à l’atelier l’Étincelle

IMG_6523

L’objectif du jour était juste de changer les pneus. Rien qu’avec les nouveaux, j’imaginais déjà gagner en performance.

J’ai commandé une paire de pneus Décathlon anti-crevaison et avec des bandes réfléchissantes sur les flans pour 33€ livraison incluse.

Pneus Décathlon - B'twin ASPHALT 5 ATC 26"X1.5
Pneus Décathlon – B’twin ASPHALT 5 ATC 26″X1.5

Rien qu’avec ces pneus, le vélo gagne en style.

En discutant avec Miguel de mon projet et souhaitant dans un premier temps juste trouver une nouvelle paire de pédale en acier ou alu, je pars sur le changement complet du plateau. En farfouillant à peine, on trouve un plateau aluminum de 44 dents (plus grand que le précédent, à ma demande) et une belle paire de pédales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au montage, je m’aperçois que le « nouveau » plateau est en butée sur le cadre. Je re-démonte et on trouve un nouvel axe plus grand pour régler ça. Avec ce changement, j’ai visiblement gagné plusieurs centaines de gramme sur le vélo.

Mono-plateau aluminum
Mono-plateau aluminum

Manque plus que les pédales, qui sont mi-métal mi-plastique et ont chacune des catadioptres en bon état. Mes pieds ne déraperont plus sur le plastique cheap.

Bilan des travaux :

Le plateau n’est pas droit, il frotte sur le dérailleur avant toujours en place. Par contre, je sens que je vais faire de bonne pointe.

Les pneus sont tellement plus adaptés au bitume, un régal !

Deuxième session à l’atelier

Le programme de cet nouvel après-midi à l’Étincelle est de déposer le dérailleur, installer mes nouvelles poignées et commande de dérailleur arrière, nouveaux leviers de frein.

Pour le démontage du dérailleur avant, obligé de déposer la chaîne. J’ai du m’y reprendre à deux fois car j’ai retiré la goupille d’axe du maillon en entier, alors qu’il faut la laisser mordre pour la remettre en place après. Erreur de débutante, je le saurai à l’avenir. Je gagne encore quelques centaines de gramme en enlevant le dérailleur.

Mono plateau 46 dents
Mono plateau 46 dents

Étant partie pour installer mes nouvelles pièces sur le cintre, j’ai décidé de remplacer celui-ci par un modèle droit. La courbure de celui d’origine me satisfaisant pas du tout.

Rien de compliqué à poser le nouveau cintre et mes nouvelles pièces. Le réglage du dérailleur arrière n’a rien de compliqué non plus.

Dernier petit chantier : remplacement des patins de frein avant et arrière. A présent, le freinage est top.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et voilà, le Pac Bike II est enfin fini. Le plus gros du taf est achevé et je vais enfin pourvoir profiter d’un bon vélo pour rider.

Pour finir, j’ai offert à ce nouveau destrier, l’assurance de limiter son vol. J’ai acheté un cadenas reconnu par de nombreux cyclistes : l’Abus BORDO.

Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à laisser un commentaire 🙂

Marie-Aline Écrit par :

J'aime les deux roues et les internettes. UX Designer à Oscaro - Paris Bloggeuse cambouis mabetseraphine.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *